Dimanche gourmand

Image

Un gâteau aux pommes, et mon pêché mignon, une tasse de Kusmi tea… Si vous ne connaissez pas cette marque, honte à vous ! Et ne me dites pas “j’aime pô le thé!”. Ben ouais, c’est normal, si vous buvez du thé en sachet dégueu de grande surface que vous faites infuser mille fois trop !

Là c’est leur avant-dernier, le thé euphoria, à base de maté grillé, chocolat et orange… Avouez, ça donne envie. Leur dernier est aussi très bon, le bb détox, au thé vert, maté et pamplemousse (je m’en suis gavée glacé cet été). Par contre, pendant ma grossesse, je ne pouvais plus m’autoriser mon ½ litre de thé matinal à cause d’une anémie, je me suis donc trouvée une tisane chez Lov organic, l’eau de fruits de baie sauvages, à base d’hibiscus, de cynorhodons et d’airelles, que je buvais également glacé cet été.

Ce sont donc des thés et infusions de qualité, dont il faut surveiller le temps d’infusion pour en profiter à fond (perso je ne m’embête pas, 3 minutes pour les thés, 4 pour les tisanes, car j’aime que ce soit léger). Le prix est tout à fait justifié, moi qui ne suis pas dépensière pour un sou, c’est mon petit plaisir. Pas facile de les trouver partout, perso dans ma ville de 15000 habitants il y a un épicier qui fait les boîtes, et à Clermont-Ferrand, un épicier qui les fait en vrac, pour recharger ses jolies boîtes (à exposer dans la cuisine !). Et sinon il faut guetter les frais de port gratuits sur leur site.

Et pour le gâteau aux pommes, voici la recette, c’est cadal (un cadal, des cadeaux) :

Ingrédients :

220g de sucre

1 paquet de sucre vanillé

3 oeufs

½ paquet de levure chimique

125g de farine

½ verre d’huile

3 à 4 pommes

Mélanger tous les ingrédients, puis rajouter les pommes coupées en petits morceaux.

Mélanger le tout à nouveau.

Mettre dans un moule beurré et cuire pendant 40 à 50 minutes à 180°C.

Bon goûter !

Bébé non grata

Image

Ask me about my blog

Nous sommes donc partis en vacances la première semaine de septembre en Bretagne… Il faut avouer que la moyenne d’âge n’était pas de 30 ans. Bien au contraire, il y avait beaucoup de retraités.

On pourrait penser que du coup, ils seraient tout joyeux à la vue de notre Poupette… Que nenni !

A la Baule, nous avons eu un mal fou à trouver un restaurant où nous pourrions passer avec la poussette, et quand on en trouvait un, soit disant qu’il était complet, même si 2 secondes avant ils avaient acceptés du monde.

A Guérande, nous avons repéré une table où l’on pourrait caler notre poussette sans soucis dans la cour d’une crêperie, qui était déjà occupé par un jeune couple avec leur bébé. Nous avons donc attendu qu’ils finissent, pendant que Roudoudou donnait le biberon à la puce.

J’ai donc été m’installer avant eux, et quand les retraités à côté de moi m’ont vu arriver avec la poussette, ils ont commencé à râler : “Décidément, c’est le coin des bébés ici ! C’est la nurserie !” Et quand Roudoudou est arrivée la puce dans les bras, l’apothéose : “Ah ben dis donc, de nos jours, c’est les hommes qui s’occupent des enfants…” (le papa d’avant avait aussi géré son bébé). Et le papy de rajouter : “Je ne sais pas si c’est une bonne chose.” Bien sûr, je n’ai rien osé dire, je me suis même mise à culpabiliser ! J’ai donc insisté pour faire faire le rot à la puce vu que Roudoudou n’y arrivait pas…

Pendant une semaine, nous avons donc rasé les murs, nous sentant de trop, comme bien trop souvent depuis que nous sommes parents. Un bébé, ça pleure. Un bébé, ça fait caca. Et à part les jeunes parents, ça n’enchante personne un bébé (passé les 30 premières secondes).

Les gens qui n’ont jamais eu d’enfants trouvent ça chiant un bébé : les jeunes parents ne sortent plus, se baladent avec le lit parapluie, mettent des photos chiantes sur Facebook (au passage, les photos du thermomètre de votre tableau de bord de voiture au mois d’août ne nous enchante pas plus).

Les gens qui ont des enfants plus âgés n’aiment pas se retrouver en contact avec ces petits aliens qu’ils ont réussi à faire évoluer… Pour peu que votre bébé ait fait ses nuits plus tôt, pleure moins, ou autre critère de comparaison entre bébé, ça leur fout les boules.

Les grands-parents en ont déjà assez de leurs propres petits-enfants qu’ils gardent au cours de l’année. Alors quand ils partent en vacances, ils ont tout sauf envie de se taper les enfants des autres !

Alors comment fait-on quand on est jeunes parents ? On attend que ça passe ? Que bébé grandisse ? On ne sort plus ? On change d’entourage ?

Et vous ? Vous avez ressenti ça ? Où l’on est parano ?

Quand l’instinct maternel se fait la malle

Il est un sujet qui déchaîne les foules aujourd’hui sur la région clermontoise, ce triste faits divers qui a commencé en mai, la disparition de la petite Fiona qui vient de trouver son épilogue.

 

Petit rappel des faits : en mai, une maman signale la disparition de sa fille. Enceinte de 6 mois, elle aurait été au parc Montjuzet (lieu prisé des clermontois, surtout en ce beau dimanche de mai) avec ses 2 filles, Eva et Fiona. Elle se serait assoupie, lors de son réveil elle récupère Eva, mais ne trouve pas Fiona. Elle rentre chez elle, si jamais Fiona l’y attendait (!), et seulement après elle prévient la police… Bien entendu, cela paraît farfelu, et 4 mois après les faits, la vérité a été dévoilée : la petite fille est décédée le samedi, après avoir reçu des coups de son beau-père (pour le moment, on ne sait pas si les coups ont causé sa mort, le beau-père dit qu’il l’a trouvé morte dans son vomi), la mère et le beau-père auraient pris peur et l’auraient donc enterrée en lisière du lac d’Aydat…

 

Depuis hier soir, cela me tourne dans la tête : comment a-t-ELLE pu ? Je veux dire, ma fille, c’est ma chair, mon sang, j’ai déjà cauchemardé que l’on s’attaquait à elle, j’en devenais folle. Et elle, elle aurait accompagné son mec pour qu’il l’enterre tranquillou ? Avec sa 2ème gamine dans la voiture qui attend tranquille en jouant à Candy Crush et le petit lardon dans le ventre qui donne des coups de pieds… Rassurez-moi, elle a été dépourvu d’instinct maternel ? J’ai envie de le croire, sinon ça veut dire que ça peut nous arriver aussi, à nous autres, les mamans « parfaites » qui jugeons ce fait divers derrière nos écrans et nos claviers.

 

Alors voilà, je ne juge pas, j’essaie de comprendre… A-t-elle un poids sur le cœur depuis 4 mois ? Ou alors elle s’en fout royal, parce que ce n’est pas elle qui l’a tué. L’a-t-il forcé à ne rien dire et à le conduire là où il l’a enterré (nue dans un sac en cuir) ? Est-ce une mère comme moi ? Qui est tombée sur le mauvais homme ? Ou est-elle comme lui…

 

Il paraît que l’instinct maternel n’est pas inné, peut-être ne l’a-t-elle jamais développé… J’ose l’espérer ! En tout cas, une petite fille ne jouera plus avec sa poupée à la maman, un bébé ne connaîtra jamais sa grande sœur, et va grandir sans ses parents… RIP Fiona

 

Image

 

Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants (ou pas)

Voilà maintenant 2 ans que je suis Madame ! Ce terme que je détestais me fait maintenant sourire, peut-être encore plus depuis que je suis en plus Maman

Il y a un peu plus de 3 ans, j’ai commencé à parler mariage à Roudoudou. J’en avais marre, après 6 ans ensemble, de parler de mon “petit-copain”, “concubin”, “colocataire” (ça c’était pour l’embêter). On réfléchissait à acheter une maison, et je trouvais que le fait d’officialiser notre situation serait plus simple. On a bien pensé au Pacs, mais je voulais porter son nom. Je savais que je voulais avoir des enfants avec lui, et il m’était impensable de ne pas porter le même nom que mes enfants, je me serais sentie sur la touche.

On passe sur la super demande en mariage après des mois de réflexion de sa part (super est ironique, j’ai eu une intoxication alimentaire qui nous a fait annuler la visite d’un des plus beaux endroits du monde où il comptait me faire sa demande), l’année d’organisation, qui du coup, tombe en même temps que la construction de notre maison (on ne fait pas les choses à moitié), pour arriver au grand jour : le 24 septembre 2011 !

Une centaine d’invités, un temps magnifique, le tout dans un château… Mais surtout, ses larmes qu’il a retenu sous le regard ému de l’assistance lors de mon arrivée à la mairie, les étreintes pour nous féliciter, les compliments, l’amour qui déborde !

Enfin, un livret de famille qui nous a été remis “Tu te rends compte, on est une famille !”, avec désormais une 1ère page de remplie, et j’espère d’autres qui suivront (le nombre fait débat, je compte sur Poupette pour faire pencher la balance de mon côté quand elle aura l’âge d’argumenter).

Lors de la naissance de notre puce, je lui ai demandé si c’était le plus beau jour de sa vie, et nous sommes arrivés d’accord sur le fait que c’était l’un des plus beaux jours de notre vie, ex-aequo avec notre mariage, et certainement la/les (rayer la mention inutile) naissance(s) à venir. Cette fois-ci, nous étions seul dans la salle d’accouchement, notre crevette que l’on venait de désobstruer pour qu’elle puisse respirer sur moi, et nous avons pu pleurer autant que nous le souhaitions. C’était un très beau jour, malgré la douleur, l’absence de petits fours et de champagne, la tenue moins saillante (c’est le moins qu’on puisse dire) et le manque de soleil… Mais au final, nos familles nous ont rejoins, ont pleuré en voyant Poupette, nous ont étreint pour nous féliciter, nous ont complimenter, l’amour débordait à nouveau ! (et j’ai également très peu dormi la nuit qui a suivi !)

Il y a 2 ans, nous faisions un grand pas dans notre vie de couple, qui nous a emmené là où nous sommes aujourd’hui, avec une fille de 5 mois, que nous allons faire garder pour la 1ère fois ce soir, afin de se souvenir de tous ces bons moments en tête-à-tête.

Image

PS : Ce sont nos noces de cuir, j’ai eu un portable en cadeau… ça marche quand même hein ? J’achèterais une housse en cuir pour aller avec !

PPS : Ce soir je récupère mon Nutribaby, j’en suis toute fofolle, mon dieu mes priorités ont vraiment évoluées !

Nos 1ères vacances à 3

Image

Vos gueules les mouettes, poupette fait la sieste !

Une semaine dans le sud… de la Bretagne 😦 Ouais, faut pas déconner, passer ton temps dans une région où il n’y a que des plages quand tu as un bébé, c’est pas cool pour le moral. Là au moins, on avait le cidre et le Kouign Ammam (le truc plein de beurre que personne ne sait l’écrire)(et les huîtres aussi, merci l’intoxication alimentaire).

Alors voilà, partir en vacances avec un bébé de 4 mois, ça ressemble à une expédition… J’avais suggérer que l’on achète un coffre de toit, mais Roudoudou me l’a joué : t’inquiète, on casera tout. Autant dire que j’étais suspicieuse, sachant qu’une fois mise la poussette dans le coffre et le lit parapluie à côté de la poupette, on ne rentre plus rien (enfin si, nous).

Je me suis donc dis que j’allais faire un effort. Disons que j’aime bien tout prendre au cas-où. Donc voilà mes conseils de ce qui est vraiment nécessaire (et qui passe dans la voiture, si si, c’est tout rentré) :

– la poussette : oui on pourrait se dire, au pire, on la prendra dans les bras (le bébé, pas la poussette, aucun intérêt voyons). Mais sincèrement ?! A moins que les balades ne durent 2 minutes, ça devient lourd un bébé. Dans notre cas le siège auto se clipse sur la poussette, donc gain de place (mais elle le font toutes maintenant), et les roues de la poussette s’enlèvent pour gagner de la place dans le coffre et pouvoir poser la valise/malle dessus.

– le porte-bébé/écharpe : et oui, parce que quand tu fais une visite et qu’il y a des escaliers, la poussette, comment dire…

– le lit-parapluie : avec son matelas, aléze et drap-housse. D’habitude je ne prends pas tout, mais là pour une semaine, je préférais qu’elle est un peu de confort.

– la baignoire : la plupart des mobil-home n’ont qu’une douche, donc ce n’est pas très pratique. L’astuce : la remplir avec les couches, la boîte de lait, les fringues… Bref, c’est la valise de bébé ! (Tout enlever avant de la remplir d’eau… J’dis ça j’dis rien)

– Prévoir assez de fringues pour éviter les lessives (mais prévoir quand même une dosette d’Ariel) : un bébé ça peut être propre… ou te niquer 3 serviette/2 pyjamas/1 tee-shirt de maman en moins de 10 minutes. Mais si on peut éviter d’avoir à se taper les corvées (ben ouais, c’est nos vacances !) et la machine à 5€ le lavage et 5€ le séchage (autant acheter une machine à laver sur place à ce prix-là).

– le tapis d’éveil : c’est bien agréable de pouvoir poser la poupette entre 2 siestes. En plus ça lui rappelle la maison, et ça évite qu’elle ne prenne de mauvaises habitudes (bon elle a quand même chouiné à la maison car le temps dans les bras n’était plus le même).

Et c’est tout ! Les vacances c’est aussi fait pour se dépayser, donc si on embarque toute la maison, il n’y a plus aucun challenge. On a appris à faire différemment, sans tout notre confort, et la poupette s’en est trouvée transformé ! Elle a super évoluée, a changé de comportement. Par contre, je ne sais pas si on serait parti en vacances avant, il faut avouer qu’à 4 mois, on se sent plus sûr de nous, on a moins peur pour elle.

Et vous, vous êtes partis ? D’autres indispensables ou façons de faire ?

122 jours

Déjà 122 jours4 moisun tiers d’année

 On a appris à se connaître, on a appris à s’aimer. Une heure sans toi maintenant, c’est une éternité…

 Il y a 4 mois et 1 jour, je ne savais pas encore… Fille ou garçon ? Aurais-tu des cheveux ? Ceux de ton papa, ou les miens ? Maintenant, je te connais sur le bout des doigts, le bout de tes petits doigts que j’adore embrasser…

 En seulement 4 mois, tu es devenue ma raison de vivre, de rire, de mourir !

 Le moindre de tes sourires me fait chavirer le cœur, je ne veux pas que tu grandisses, pas trop vite, reste encore mon petit bébé !

Image

1 bébé en pleine santé

2 parents fou d’amour

3 à la maison

4 mois de bonheur… Tout simplement !

Le change

On continue la rubrique Puériculture, avec cette fois-ci “le change”.

Autant dire l’endroit le plus utile dans la chambre de bébé. On y passe bien 1 heure par jour tout cumulé… Alors voilà à quoi ça ressemble chez nous :

Image

Avec un zoom sur le dessus :

Image

Nous avons investi dans une commode à langer avec un plan à langer amovible, c’est assez pratique car au moins il y a de la place (elle est assortie au reste de la chambre, que je vous présenterais dans un autre article). Nous avons des niches au-dessous où les couches passent niquel, on a juste à tendre la main en bas à droite pour en attraper une (bon il faut penser à refaire le plein de temps en temps…)

Point de poubelle à couches spécifique,mais une petite poubelle de salle de bain dans lequel je mets des sacs à couches parfumés… En fait on jette les couches dans la poubelle de la cuisine, mais cette poubelle nous sert pour les cotons.

On nettoie les fesses de Poupette au liniment oléo-calcaire et coton, je m’étais tâté pour les lingettes lavables, mais finalement je n’ai pas sauté le pas… On lui donne le bain le soir quand Roudoudou rentre du travail, donc le matin j’aime bien lui faire une petite toilette du visage, pour cela je me sers du Physiobébé de Mustela.

Le matelas à langer est très basique, il vient de chez Leclerc, et dessus je pose toujours une serviette Ikea, j’en ai 2, cela me suffit… Quand on part en balade elle nous suit dans le sac à langer.

En pharmacie on disait souvent que l’air dans les chambres de bébés était trop sec, ce qui peut provoquer des rhumes… Quand je me suis renseigné sur ça pendant ma grossesse, j’ai lu que c’était déjà bien d’acheter un hygromètre pour contrôler le taux d’humidté de la pièce avant d’y mettre un humidificateur (au pire, on fait sécher le linge où on “dégaze” une cocotte-minute dans la chambre ¼ d’heure avant d’y coucher bébé). Comme je voulais aussi un thermomètre, j’ai acheté le thermomètre/hygromètre de Badabulle, trouvé à 12€ sur Amazon. Au final on a une maison BBC qui garde très bien l’humidité, on se rend compte qu’il faut surtout bien aérer pour que l’air ne soit pas trop humide (70% d’humidité dans la chambre quand on l’a reçu, alors qu’il est préconisé 40 à 60%).

Voilà, et bien sûr le flacon de vitamines pour la dose journalière, et une petite corbeille avec le coton, les dosettes, et une brosse à cheveux, mais ça c’est pour le délire, parce que la Poupette a 3 poils sur le caillou…

Et vous, il y a quoi sur votre table à langer ???