L’attente

tuxpi.com.1376728967

Une fois ma démission posée, le désir de bébé devient obsessionnel… Ce serait parfait si je tombais enceinte, là, tout de suite, maintenant… Je veux un bébé, j’ai BESOIN d’un bébé ! J’en parle à Roudoudou tous les soirs, mais lui me dit qu’il ne se sent pas prêt… Mais tu avais dis quand je changerais de travail ! Bref, je ne peux pas le forcer à procréer, ou tout du moins je pourrais le prendre en traître, mais je ne pense pas que cela soit la bonne solution pour partir gagnants dans une vie de famille. Je commence donc mon nouveau boulot début juin, et j’attends…

 

Et là, surprise, le 11 juin, Roudoudou change d’avis ! Pourquoi, comment, je ne le saurais jamais, mais comme souvent avec lui, une fois qu’il est d’accord avec moi, c’est parti pour l’aventure ! (Il m’avait fais pareil pour le mariage). Il est clair sur un point, il veut que ce soit naturel, pas de visite chez le médecin pour des vitamines quelconque, ni de calculs savants pour savoir quel jour on doit accomplir notre devoir matrimonial. Je suis d’accord… le 1er cycle !

 

Mais il faut avouer que le 2ème cycle, mon corps qui jusque là s’en foutait de savoir s’il était en ovulation où je ne sais quoi, a l’air de me rappeler à l’ordre quelques jours avant la date présumée : “Dis donc, t’aurais pas envie….” Bien sûr, Roudoudou trouve ça louche, pourtant je jure, c’est la faute à mon hypophyse, je n’y suis pour rien !

 

A l’approche de l’arrivée des mauvaises, je me fais des films… Et si c’était bon ? J’aurais bien quelques symptômes non ? Si bien qu’il me dit d’aller acheter un test de grossesse pour que l’on soit tranquille. Mais non, il faut attendre d’avoir au moins un jour ou deux de retard et le faire le matin avec les premières urines pour éviter un faux négatif (et oui, mon côté préparatrice en pharmacie commence à ressortir). Bien entendu, quelques jours plus tard, sans aucun jour de retard, les mauvaises sont au rendez-vous… Déception, mais d’un autre côté, ce n’est que le 2ème cycle !

 

Au 3ème cycle, je ne réponds plus de rien ! Je commence à prendre de l’acide folique (mais ce n’est pas le médecin qui me le prescrit, j’en prends en automédication), et à l’approche de mon ovulation, mon corps me refait des signaux… Le jour théorique, nous ne sommes pas du tout en forme ni l’un ni l’autre suite à une soirée “arrosée”, tant pis, on a accompli notre devoir 4 jours, 3 jours et 2 jours auparavant, on ne va pas se forcer quand même !

 

Le week-end d’après, je bosse le samedi, et remarque que dès que je vois un enfant dans la pharmacie, j’ai la gorge serrée et suis émue… Pas mon genre ! Le soir, ma meilleure amie vient à la maison avec son chéri, et j’en suis sûr je suis enceinte ! En plus mes règles auraient du arriver le jour-même, et no news… On en parle toute la soirée, on fantasme dessus (c’est la seule à être au courant que nous avons sauter le pas avec le meilleur ami de Roudoudou)… Le lendemain matin, je fonce aux toilettes, un bâtonnet à la main. Et oui, je me suis décidé à en acheter un d’avance pour éviter de psychoter comme le mois précédent. Mais c’est négatif… Pas grave, c’est peut-être un faux négatif. Et là, pendant que je boude après l’avoir annoncé à mon amie qui était restée dormir et à Roudoudou, je réalise un truc… Comment dire, si j’ai ovulé une semaine avant… C’est dans une semaine mes règles ! Je m’effondre… Ma meilleure amie se moque, Roudoudou me remonte le moral en me disant que du coup, il reste une semaine à attendre avant d’être vraiment sûrs que c’est négatif, mais non, je suis effondrée !

 

L’après-midi, Roudoudou me laisse toute seule pour voir son frère alors que ma copine est repartie, je suis dans un état pitoyable. Je me sens bête d’y avoir tant cru ! De plus des amis m’ont proposé devenir piquer une tête chez eux, mais l’un des couples s’est fiancé la veille, et je ne me sens pas de sourire et de faire comme si de rien n’était… Mais Roudoudou insiste, il aimerait venir m’y retrouver en fin d’après-midi, ça me changerait les idées… Allez, on passe à autre chose !

 

Je n’y pense plus de toute la semaine, ce n’est pas pour ce mois-ci, tant pis… Sauf que… On arrive au vrai jour où mes règles devaient arriver… Et rien ! Nous avons prévu une soirée chacun de notre côté avec Roudoudou, je lui propose de faire un test avant de partir, que l’on soit calé (oui j’en ai quand même racheter 2 dans la semaine pour le cycle prochain). Il refuse, cela me vexe car je vois là un signe qu’il ne veut pas se gâcher la soirée en sachant que je suis enceinte, ce qui n’est pas bien intelligent j’en convient quelques mois plus tard. Nous faisons donc notre soirée chacun de notre côté, je bois un peu et je fume, car j’étais partie du principe que tant que je n’était pas sûr de mon état, je n’allais pas arrêter de vivre. Je dors chez la copine où la soirée se passait, et le lendemain, à peine rentrée, je n’en peux plus : il faut que je sache ! Je n’en ai plus rien à faire des 1ères urines, si c’est négatif je le referais demain matin, j’en ai 2 !

 

Roudoudou me dit de faire comme je veux, mais je ne le sens pas emballé, peur que je me retrouve dans le même état que le semaine d’avant si c’est négatif je pense… pipi, je pose le bâtonnet par terre et compte dans ma tête pour aller jusqu’à 180 secondes pendant que je tire la chasse d’eau, me retourne à 120 secondes, et… LE TRAIT EST APPARU !

 

Je ne pleure pas, mais je suis abasourdi ! Je sors des toilettes, et appelle Roudoudou doucement… Sa réponse “C’est positif ?!” Pas de grand discours ni d’un côté, ni de l’autre. Comme j’ai un peu débordé sur la fenêtre de contrôle, le lendemain matin, j’utilise mon 2ème test (si c’est positif, ça ne sert à rien de le garder), je fais bien attention, mais le verdict est sans appel : JE SUIS ENCEINTE !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s